dimanche 17 septembre 2017

Effet relativiste maximum a 60 Volts par Ampère?

On peut transformé le rapport de la force magnétique a la force électrique en divisant le numétateur et le dénomimateur par une charge électrique commune, disons par Q2, car la force électrique peut être définit par un champ de force électrique (en Newton par Coulomb) multiplier par Q2, tout comme la force magnétique peut être définit par un champ de force magnétique (en Newton par Coulomb) multiplier par Q2, cela donne l'équation suivante;

(force magnétique)/(force électrique) = (Fm)/(Fe) = [V(Q2)(champ magnétique)]/[(Q2)(champ électrique)] = [V(Cm)]/(Ce)

Cm pour champ magnétique et Ce pour champ électrique,
Alors;

(Fm)/(Fe) = [V(Cm)]/(Ce)

Nous savons que (Fm)/(Fe) = (V^2)/(C^2) d'après la première forme de la loi qui umifie la gravité et l'électromagnétisme, alors;

[V(Cm)]/(Ce) = (V^2)/(C^2) ,

l'effet relativiste maximum survient pour V = C, pour cette valeur de V(=C) nous avons donc;

C = (Ce)/(Cm)

Le champ électrique peut étre définit en Newton par Coulomb et le champ magnétique peut etre définit en Tesla, pour un effet relativiste maximum C vaudrait donc environ 3(10)^8) [(N/C)]/T ,
N pour Newton, C pour Coulomb et T pour Tesla.

Cependant un N/C vaut un Volt/ mètre et a une distance de un mètre d'un fil conducteur d'un courant de 5(10)^6 Ampères, on a un champ magnétique de un Tesla, alors pour un effet relativiste maximum;

C = [3(10^8) Volts/ mètre]/[5(10^6) Ampères/mètre] = 60 Volts/Ampère

C = 60 Volts/Ampère

Une batterie de 60 volts fournissant un Ampère de courant alimente un ampoule électrique d'une puissance de 60 Watts, ce que je prend d'habitude pour m'éclairer le soir quand le Soleil est couché, on pourrait donc avoir un effet relativiste maximum près de ce fil conducteur d'un courant de un Ampère sous une tension de 60 Volts, (mais il faut tenir compte de tous les champs magnétique dont celui de la Terre).

Essayons avec une ligne haute tension de 735 KV qui a douze lignes qui fournissent chacune environ 83 Ampères, pour simplifier supposons que ces douzes ligne se touche ou presque pour ne considérer qu'un seul fil conductteur, ces douze lignes ou fils conducteur donnent donc ensemble environ 1000 Ampères ou 1 KA, notons que 735 KV multiplier par 1 KA donne une puissance de 735 MW, ce qui correspond a la puissance d'une central hydro électrique très importante, a un mètre de notre fil conducteur équivalent, on aurait donc un rapport de 735 V/A, soit 12.25 fois plus que le rapport de 60 V/A qui est un rapport critique pour un effet relativiste maximum, c'est toutefois pas plus de quatre fils qui sont près l'un de l'autre, puis il y a le champ magnétique de la Terre qu'il faut considérer et comme on est loin de ces fils a plus de cinquante mètres au moins, on est donc sauvé par le champ magnétique de la Terre en général, sauf pendant les dangereuses périodes d'orage, comme on le verra un peu plus loin.
Autre exemple;
pour une ampoule de 60 Watts sous une tension de 120 Volts, il faut un courant de 1/2 Ampère, c'est donc un rapport de 240 Volts par Ampère, soit 4 fois plus que le rapport de 60 Volts par Ampère(sans compter le champ magnétique de la Terre).

Autre exemple;
le champ magnétique Terrestre vers 1978 a Montréal était de (5.6)(10^-5) T, alors il faudrait avoir un champ électrique de 16800 N/C, ou 16800 Volts/mètre pour avoir un effet relativiste maximum a Montréal( 3[10^8][(5.6)(10^-5)]), la tension de claquage d'un condensateur électrique pour l'air au niveau de la mer est d'environ 800 milles Volts par mètre, cette tension est atteinte lorsqu'il y a foudre lors des orages électrique(bien qu'en réalité cette tension n'est pas atteinte car il y a une ionisation partiel de l'air qui aide la foudre a tracer son chemin), c'est donc au pire 47.6 fois plus, mais cette valeur est rarement atteinte tout comme aussi la valeur de 16.8 KVolts/mètre nécessaire, alors voila pourquoi peut-être on voit rarement des effets relativiste et même probablement la plupart des gens vous diront qu'ils n'ont jamais vécu d'effet relativiste, cela est sans doute en partie vrai, cependant si on étaient attentif, on noteraient sans doute parfois pour la plupart d'entre nous, des anomalies comparer a la norme de vie normal, comme par exemple percevoir des indications d'un monde parallèle, tout comme la perception relativiste du temps, des distance, des surfaces et des volumes.




mercredi 4 janvier 2017

Effets relativiste causé par un champ magnétique

Les champs magnétique peuvent engendré des effets relativistes, ces effets ne se produisent pas seulement lorsque nous voyageons a des vitesses proche de celle de la lumière, une indication a cela vient d'une analyse de la première forme de ma loi qui unifie la gravité et l'électromagnétisme, j'écrit ici cette loi sous sa première forme;

(force magnétique)/(force électrique) = (V^2)/(C^2)  

Écrivons Fm = force magnétique puis Fe = force électrique, cette équation s'écrit alors;

(Fm)/(Fe) = (V^2)/(C^2)

ajoutons le signe moins au membre de gauche et au membre de droite de cette équation, puis ajoutons 1 au membre de gauche comme au membre de droite de cette équation, puis on fait la racine carré au nouveau membre de gauche et aussi au nouveau membre de droite, on obtient;

[1 - (Fm)/(Fe)]^(1/2) = [1- (V^2)/(C^2)]^(1/2)

cela est le facteur de contraction des longueurs et du temps dans la théorie de la relativité restreinte d'Einstein,

cette équation est obtenable en considérant le cosinus d'un triangle rectangle et le théorème de Pythagore, pour sa relativité générale lié a la gravitation, il suffit plutôt d'utiliser le théorème d'Al-kashi qui est la généralisation du théorème de Pythagore appliqué a tous les triangles(selon le forumer adagio de techno-science.net)(sujet: truc pour obtenir le facteur"Y" en relativité restreinte, section astrophysique);
pour donner une idée afin d'obtenir cette équation, imaginez un rayon de lumière de vitesse C qui passe près d'une planète, si nous additionnons perpendiculairement la vitesse de libération gravitationnelle V(a l'endroit du passage du rayon de lumière), la somme vectorielle donne une hypoténuse plus grande que la vitesse de la lumière C, mais cela est interdit, il faut donc diminuer un coté du triangle, de façon que le coté qui représente la vitesse de la lumière C, deviennent l'hypoténuse, puis le coté dont on a diminuer la longueur est utilisé pour trouver le cosinus et c'est vraiment cela notre facteur de contraction donné par l'équation ci-dessus.

C'est ce que je retient principalement de la théorie de la théorie de la relativité restreinte, il y a longtemps que je l'ai étudié et pas vraiment beaucoup, il y a beaucoup de détails que je n'ai pas retenu, j'ai retenu bien sur aussi sa fameuse équation E = m C^2, il ne faut donc vraiment pas s'en faire si on est mal a l'aise avec de tel théorie, la plupart des gens connaissent ce que c'est un cosinus et un triangle rectangle, tout comme le théorème de Pythagore, puis se rappeler que pour éviter de dépasser la vitesse de la lumière, il faut diminuer un coté qui deviendra le coté pour le cosinus et c'est le coté représenté par la vitesse de la lumière C qui deviendra l'hypoténuse, le coté restant sera représenté par la vitesse de libération gravitationnelle V(a l'endroit du passage du rayon au plus près de la planète).
Pour vous aidez, il y a l'illustration qui est dans la page web donner par le lien suivant;

Facteur gamma"Y" en relativité restreinte

Avec les vecteurs Fm et Fe on pourrait faire aussi un triangle, tout comme avec les vecteurs V et C,
puis tout comme C est une limite, on pourrait considérer que la force limite de Fe est de même grandeur que la force de Planck donner par (1/g)C^4, cette force de Planck qui parait dans la deuxième forme de mon équation qui unifie la gravité et l'électromagnétisme remplace C^2 (dans la deuxième forme)(pour la deuxième forme il faut élever au carré la première forme)(pour la troixième forme, il faut considérer qu'on compare les énergies).

Mais il n'y a pas que les cas extrêmes, car il y a des petites force électrique et des petits champs magnétique, puis le rapport (Fm)/(Fe) peut tendre vers 1, tout comme le rapport  (V^2)/(C^2) peut aussi tendre vers 1, ce qui fait que le facteur de contraction peut aussi tendre vers 0.

Comme exemple il y a l'expérience de Philadelphie, quoi qu'il en soit la perception des individus qui ont vécu cette expérience a été extraordinaire pour certain et traumatisant pour d'autre, il y a eu aussi peut-être des blessés grave et même des morts selon certain documentaire donné par exemple sur You Tube.

Je voudrais évité de spéculer, cependant plusieurs d'entre nous a vécu au moins une fois dans sa vie des expériences de perception exceptionnelle de temps et d'espace(je pensais que c'était arrivé récemment ou je je croyais que c'était plus petit etc., la matière et les êtres sont soumis au loi de l'électromagnétisme et de la gravitation, loi qui est aussi relativiste, je ne fait que faire le lien de la relativité avec l'électromagnétisme, pour le lien avec la gravité Einstein l'a réussit et ce n'est pas pour rien qu'il voulait faire le lien entre la gravité et l'électromagnétisme, enfin ce n'est pas pour rien que l'expression de son énergie se retrouve dans la troisième forme de ma loi qui unifie la gravité et l'électromagnétisme, tout comme la force de son collègue Planck(qui se retrouve dans la deuxième forme), puis on peut considéré aussi que la vitesse de la lumière qui est dans les trois formes est celle de Maxwell.

Référence

Application de la Force de Planck a deux tiges

Loi qui unifie la gravité et l'électromagnétisme(vérification)

Facteur gamma"Y" en relativité restreinte

Forumer adagio de techno-science.net, (théorie Al-kashi a la place du théorème de Pythagore pour la relativité générale), sujet; truc pour obtenir le facteur "Y" en relativité, section astrophysique.

Facteur de contraction des distance de Fitzgerald, qui est semblable au facteur de contraction des distances dans la théorie de la relativité d'Einstein.

Vitesse de la lumière de Maxwell.

Expérience de Philadelphie.

Conditions pour l'égalité entre les forces électriques et magnétique et gravitationnelle

Première discussion(forum astroclick, section science de la matière, physique)

Effets relativiste causé par un champ magnétique